4,7 millions €

 réservés à la lutte contre le décrochage par les 19 communes en 2017.

 

101

collaborateurs affectés à la lutte contre le décrochage scolaire dans toute la Région.

 

2016-2019

les conventions entre chaque commune et la Région couvrent un cycle de 4 ans.

DAS - Dispositif d’Accrochage Scolaire.

Ce dispositif a été créé en 2000 par la Région de Bruxelles-Capitale pour lutter contre le décrochage scolaire et créer un climat plus sûr dans les quartiers. Via ce financement, la Région soutient les écoles primaires et secondaires de tous les réseaux dans les 19 communes dans la lutte contre l’échec scolaire, l’absentéisme, la violence et les incivilités. Aide aux devoirs, théâtre, musique, tutorat, sensibilisation à la réduction de la violence, informatique, etc. : les activités se déroulent obligatoirement dans l’école, en dehors du temps scolaire, pendant la pause de midi ou après les cours. Depuis 2018, les projets sont développés et financés sur 3 ans, ce qui permet d’agir sur du plus long terme et d’alléger la charge administrative des porteurs de projets. Le Dispositif d’accrochage scolaire est une des mesures de prévention du décrochage.

417

projets en 2017.

1.900.900 €

chaque année.

2018-2021

5.855.000 €

DASC – Dis­po­si­tif de Sou­tien  aux Acti­vi­tés d’ac­com­pa­gne­ment à la Sco­la­rité et à la Citoyen­neté des enfants et des jeunes

Ce pro­gramme régio­nal de sub­ven­tion a été lancé pour la pre­mière fois en 2017 pour répondre à un double objec­tif : aug­men­ter l’offre de sou­tien col­lec­tif à la sco­la­rité et offrir un sou­tien sco­laire adapté et ciblé aux jeunes en situa­tion pré­caire, plus expo­sés au risque de décro­chage sco­laire. Ces pro­jets d’ac­com­pa­gne­ment à la sco­la­rité et à la citoyen­neté sont menés par des ASBL en dehors de l’école. Les pro­jets sou­te­nus impliquent les parents, les écoles dont sont issus les enfants et les par­te­naires locaux cultu­rels, sociaux, édu­ca­tifs, et aide à la jeu­nesse. L’ap­pel à pro­jets est lancé tous les trois ans. Le DASC entre dans le champ des mesures de pré­ven­tion du décro­chage.

48

projets en 2017.

500.000 €

chaque année.

2019-2020

1.500.000 €